Le village

« le village » Slarz-Nexer

Type de projet : Création originale

Retour aux Réalisations

Le projet

Le village a la particularité d’être partagé entre deux communes : Ermont et Sannois. Il porte également deux noms différents : « Les Passerelles » à Ermont et « Les Loges » à Sannois. Cependant, il s’agit en réalité d’un seul et même quartier constitué d’une grande place piétonne où se retrouvent les habitants de la résidence.
En raison de sa conception, ce quartier se trouve enclavé et se sent extérieur aux villes auxquelles il appartient. La fermeture de la bibliothèque, de la poste et de nombreux commerces sur la place a renforcé ce sentiment d’abandon .

 La volonté de la Ville d’Ermont était de mettre à l’honneur les Passerelles en lui redonnant son esprit de village. Pour ce faire, en collaboration avec les habitants du quartier, la mairie et les artistes ont décidé de réaliser des trompe-l’œil sur les colonnes et les façades des commerces désaffectés.
Cette initiative vise à revitaliser visuellement le quartier en donnant l’impression que les commerces sont toujours en activité. Les trompe-l’œil apportent de la couleur, de la créativité et de l’animation aux rues, créant ainsi une atmosphère chaleureuse et accueillante. Ils permettent également de préserver le caractère historique et architectural du quartier .

fresque le geai paré des plumes du paon

Les habitants se sont impliqués activement dans ce projet en partageant leurs idées et leurs suggestions avec la mairie et les artistes. Ce processus participatif renforce le sentiment d’appartenance des habitants à leur quartier.
Grâce à cette initiative, les Passerelles retrouvent progressivement leur identité villageoise et deviennent un lieu de vie dynamique et attrayant. Les trompe-l’œil attirent également l’attention des visiteurs et contribuent à promouvoir le quartier, favorisant ainsi le développement économique local.

 En somme, cette collaboration entre la Ville d’Ermont, les habitants et les artistes démontre l’importance de l’engagement communautaire et de la créativité dans la transformation positive d’un quartier. Les trompe-l’œil sur les colonnes et les façades des commerces désaffectés apportent une nouvelle vie aux Passerelles, renforcent le lien social et ravivent le sentiment de fierté des habitants pour leur quartier.

fresque le geai paré des plumes du paon

Nous avons souhaité rendre hommage aux villages du Vexin en utilisant des pierres typiques de la région pour notre projet. Chaque colonne possède sa propre personnalité distinctive.

Sous les arches, à la place des anciens commerces abandonnés, nous avons opté pour des peintures en trompe-l’œil représentant une boulangerie, un fleuriste, une épicerie, un magasin de vêtements et un restaurant. Notre objectif était de recréer un véritable centre-village.

Le chantier dans le quartier des passerelles s’est étendu sur une période de deux mois, et nous avons été accueillis avec bienveillance et chaleur par les habitants.

Leur soutien et leurs encouragements ont été nombreux, et nous sommes fiers d’avoir participé à cette aventure humaine et artistique au cœur du village.